Another Europe is possible

La Russie et en particulier le cas de Alexey Navalny

15/01/2015

COMMUNIQUE DE PRESSE

De Marie Christine Vergiat, députée européenne GUE/NGL

 

Sur la Russie et en particulier le cas de Alexey Navalny

Strasbourg,15/01/05

Nous allons voter aujourd'hui deux résolutions : l'une sur la Russie, l'autre sur l'Ukraine. Dans les deux on trouve ce que j'appellerais volontiers les monomanies de certains membres de cette assemblée, qui sont beaucoup plus prudents quand il s'agit par exemple de certains pays du Golfe dans lesquels on peut condamner un jeune blogueur de 30 ans à 1000 coups de fouet sans que cela ne suscite d'émotion.

Que veut l'Union européenne : faire plier la Russie ou œuvrer à une authentique amélioration de la situation des droits de l'Homme dans ce pays ?

Au groupe de la GUE-NGL, nous avons fait notre choix. Nous exprimons ici - une fois encore - notre soutien aux citoyens russes qui exigent de leurs gouvernants le respect de leurs droits les plus fondamentaux.

Nous demandons notamment aux autorités russes cesser de harceler les ONG et de porter atteinte à la nécessaire indépendance des magistrats.

Nous rappelons que le respect des droits de l'opposition est la condition sine qua non d'une démocratie effective. Je ne suis pas sûre, d'ailleurs, que Mr Navalni, qui tient des propos sulfureux, soit un bon exemple.

Mais justement, pour toutes ces raisons, comme cela se fait ailleurs, nous appelons à la reprise du dialogue avec la Russie, sans concession mais sans volonté de domination, d'hégémonie, d'humiliation comme cela se fait avec d'autres.

 

GUE/NGL press contact: Gianfranco Battistini gianfranco.battistini@europarl.europa.eu

Contact Form

×